Vous êtes ici : Accueil Salon b Traiteur

salon-b-traiteur_montreal

Salon b Traiteur

4231, boulevard Saint-Laurent, Montreal, QC, H2W 1Z4

514-849-9806

Café des plus étonnants que ce Salon b, où l'on sirote un café tout en bouquinant… sur la mort.

Catégorie: Restaurant
alt_share

Quoi

Type de cuisine | Sandwichs, Soupes
Ambiance | Hors des sentiers battus, Intime, Restaurant thématique
Type de repas | Plats légers, Dîner, Petit-déjeuner, Souper
Caractéristiques | Traiteur, Café et desserts
Prix moyen |
Paiement | Interac, MasterCard, Visa

Quartier | Plateau Mont-Royal, Plateau/Outremont
Se rendre | Métro Mont-Royal
Intersection | rue Rachel

Quand

Lun-Ven 7h30-22h, Sam-Dim 9h-22h

Profil Dernière mise-à-jour: 22 avril 2009

Un café avant-gardiste
En effet, il s'agit d'une innovation de plus de l'entreprise de pompes funèbres Alfred Dallaire, qui a ouvert ce café avant-gardiste au-dessus de ses locaux de la rue Saint-Laurent. Le but? Offrir un espace agréable et branché où se documenter sur la mort, y réfléchir ou en discuter. Que ce soit par le biais de la religion, de la psychologie, de la philosophie, de la littérature ou de l'art, la bibliothèque du Salon b propose diverses pistes de réflexion et d'inspiration sur le dernier voyage. On y trouve même des livres qui expliquent la mort aux enfants.

Comment mourir de nos jours?
Cette initiative de l'entreprise Alfred Dallaire est sans doute issue des changements qui surgissent abondamment depuis les dernières années où les gens sont en quête d'une façon de partir qui leur ressemble. Les entreprises funèbres doivent donc désormais faire preuve d'imagination pour répondre aux attentes de leur clientèle, qui ne sait pas elle-même toujours quels sont ses désirs. La bibliothèque éclectique du Salon b mettra peut-être la question en lumière.

Des airs de galerie d'art
Le Salon b offre d'excellents cafés, mais aussi des jus, vins ainsi que des sandwiches, salades et viennoiseries, dans un décor moderne et design. Les murs blancs et les chaises noires sont baignés de lumière, et des expositions s'y tiennent fréquemment. Le salon funéraire d'en dessous ressemble d'ailleurs lui-même à une galerie d'art avec ses sculptures et ses photos de sculptures d'anges de l'artiste Muriel Englehart. La première semaine de novembre, on y célèbre finalement la fête des morts mexicaine, une occasion de célébrer le plaisir d'être en vie tout en rendant hommage aux disparus.